ABIDJAN-APRES UNE PÉTITION: BEDIE SANS  PITIÉ  POUR SON NEVEU IRRÉVÉRENCIEUX

0
131

Sans  recours! Au sein du Pdci dont la fracture est forcée par certains militants certainement très bien entretenus par la présidence du RHDP avec comme tête de file, le créateur du mouvement sur les traces de Félix Houphouët-Boigny. La direction doit faire face à un combat inter et externe. C’est qu’une vague de démarches sort de plus en plus la direction du PDCI de son silence devant les agitations du RHDP et de ses alliés tapis au sein du  parti de  Konan Bédié.

 DECISION 70, Jean Marc BEDIE ANYRA relevé de ses fonctions de PDT du comité de gestion du site web du PDCI-RDA

Et là, après l’avertissement alerte du Secrétaire Exécutif du Parti de Félix Houphouët-Boigny, le 12 novembre 2018, c’est  l’actuel président qui lui-même monte au créneau non pour une mise en garde, mais une décision sans appel.

D’abord, le Secrétaire Exécutif le professeur  Maurice Kakou Guikahué avertissait : «La direction du Pdci-Rda porte à la connaissance des délégués départementaux, communaux et généraux, des membres des structures spécialisées, des  militantes, militants, des sympathisantes et sympathisants du Pdci que des personnes dont JEAN-MARC BEDIE se disant mandatées par Henri Konan Bédié, Président du Pdci-Rda, entreprennent des délégués, des secrétaires généraux de section, les présidents de comités de base, des militantes et militants pour  obtenir la signature d’une pétition aux objectifs douteux et visant à semer le trouble dans  l‘esprit des militants. La direction du  parti informe que le président Henri Konan Bédié n’a mandaté personne pour faire signer une pétition. En conséquence, il demande aux militantes et militants du  Pdci-Rda de demeurer sereins, vigilants et tournés vers la reconquête du pouvoir d’Etat en  2020».

Message reçu 5/5 par les  militants du Pdci qui gagnent en ardeur au fil des jours pour faire vivre leur parti politique devant la machine du pouvoir cet ex-allié au sein de l’ancien rassemblement des houphouëtistes devenu désormais  un parti politique voulu par l’actuel  chef d’Etat et qui le préside.

La sanction face à cette insubordination ne tardera pas à tomber comme  un premier signal de ce que la direction du parti de Bédié est bien décidée  à mette de  l’ordre dans ses rangs. Pas de  mise en garde ! Vu la résolution du 6ème congrès extraordinaire, portant prolongation du mandat du président du parti et vu les nécessité de service :«Monsieur Jean Marc Bédié Anyra est relevé de ses fonctions de président du comité de gestion du site web et de  l’Economie numérique du Pdci-Rda. La présente décision, qui abroge toute décision antérieure contraire, prend effet à compter de sa signature et publiée partout où besoin sera». Clair et dit par Henri Konan Bédié.

Une sanction signée, depuis Daoukro, le  18 novembre 2018. Une cité où un ‘’Appel’’ a été lancé dit d’appel de Daoukro face à l’ex-président ivoirien à l’effet de consolider  l’alliance des  houphouëtistes divisée aujourd’hui entre RHDP et PDCI. D’autres sanctions sont-elles en attente contre Adjoumani intraitable ?

H.MAKRE

Facebook Comments