ABIDJAN:LE GOUVERNEMENT GON COULIBALY CALME LE JEU FACE GRÉVISTES DE LA FONCTION PUBLIQUE

0
121

Devant la recrudescence des préavis de grève émanant des syndicats de fonctionnaires, le Ministère de la Fonction publique a invité lesdits syndicats à surseoir à ces préavis de grève conformément aux engagements pris en signant le protocole d’accord portant trêve sociale et revendications salariales le 17 août 2017.

Cette interpellation à l’endroit des syndicats de fonctionnaires a été faite, ce lundi 19 novembre 2018, par Séraphin Kouadio Oka, le Directeur de Cabinet du ministre de la Fonction publique, le Général Issa Coulibaly, au cours d’un point de presse à son cabinet. Il a invité les syndicats de fonctionnaires et agents de L’Etat à respecter leur part d’engagements contenus dans le protocole d’accord portant trêve sociale et revendications salariales du 17 août 2017.

S’il reconnaît que le droit à la grève est consacré par la Constitution, Séraphin Kouadio Oka a tenu cependant à rappeler les trois étapes de la procédure d’exécution d’une grève. ‘’Lorsqu’un travailleur veut faire des revendications, il s’adresse d’abord à la hiérarchie de son organisation pour une conciliation. En cas d’échec, il saisit son ministère de tutelle par la suite le Ministère de la Fonction publique pour continuer les discussions. A ce niveau, en cas d’échec, il saisit le premier Ministre, chef du gouvernement pour des tentatives de solutions dans le dialogue. Lorsque ce stade de concertation n’aboutit pas, il a légalement l’autorisation de déposer un préavis de grève, suite de quoi, il pourrait exécuter cette grève si rien n’est fait’’, a expliqué le Directeur de Cabinet du Ministre de la Fonction publique.

Rappelant l’article 5 du protocole d’accord portant trêve sociale et revendications salariales, qui stipule que «les partis ne doivent pas rompre la trêve par la grève», Séraphin Oka a exhorté les syndicats de fonctionnaires et agents de l’Etat à respecter leur part d’engagements contenus dans le protocole d’accord. Le Directeur Général de la Fonction publique, Bernard Koffi Aka, à indiqué ‘’qu’à ce jour la totalité des agents de L’Etat et les fonctionnaires ont bénéficié d’un coup de pousse sur leurs rémunérations. C’est autour de 900 milliards de francs CFA qui ont été consentis par L’Etat pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires et agents de l’Etat.Après la grève du personnel de santé la semaine dernière, plusieurs autres syndicats de fonctionnaires et agents de l’Etat projettent de rentrer en grève dans les jours à venir.

AUTRE PRESSE

Facebook Comments