«Biankouma n’a jamais été bastion de l’UDPCI; Mabri est un usurpateur»

«Biankouma n’a jamais été bastion de l’UDPCI; Mabri est un usurpateur» El hadj Kando Soumahoro (RDR)


Candidat à la candidature aux législatives 2016 pour le compte du RDR à l’ouest de  la Côte d’ivoire qui sort peu à peu de la torpeur de la guerre, El hadj Kando Soumahoro donne les raisons de sa décision. Il lance un appel les politiques à l’union pour le développement de Biankouma, dans  une ambiance d’attente du retour de toutes les filles et fils encore en exil du côté du Libéria voisin.il sait ce qu’il dit de Mabri Toikeusse, président de  l’UDPCI !

NF8B5285Qu’est ce qui explique votre candidature à Biankouma

Merci pour cette occasion que vous m’offrez dans votre journal. Ma candidature à Biankouma s’explique par le fait que je suis fils de la région. Je connais les réalités des populations ensuite je souhaite que nous œuvrons tous à son développement. Le développement n’est pas une affaire de parti politique, c’est une affaire de l’ensemble des enfants de Biankouma. Et je pense que je peux faire l’union des fils et filles de cette ville. C’est avec la volonté des populations que je peux aider Biankouma. Le président de la république a besoin des hommes d’idées pour mettre sa vision en œuvre

NF8B5285Si vous parliez de l’union est-ce à dire que les enfants de Biankouma sont divisés ?

Si je parle de l’union cela voudrait dire que je tendrais la main aux autres partis politiques pour construire notre région défigurée par la crise. Chacun à son niveau est membre d’un parti politique. Mais quand on parle de développement de la région on doit se donner les coudes.

Selon des indiscrétions, Biankouma serait le bastion de l’UDPCI. N’avez-vous pas peur de vous  présenter sous la balnéaire du RDR si le parti vous choisissait ?

Merci pour cette question. Ce que je voudrais dire aux uns et aux autres, C’est que  Biankouma  n’a jamais été le bastion de l’UDPCI. Feu général Robert  Guei a  été un père a nous tous et je le connaissais avant la création de l’UDPCI.

mabriLe général Guei  Robert   a mis l’UDPCI en route. Mais ceux qui ont pris le parti arc-en-ciel ne savent pas pourquoi le général Guei    Robert a créé l’UDPCI. Ils s’amusent avec le parti. Je vais leur montrer la voix en leur disant que ce n’est pas ce dont  rêvait feu   général  Guei Robert parce que je suis venu comme un enfant de Guei  Robert.

Je connaissais l’homme, ses méthodes de travail et sa volonté. A Guessesso, ses maisons sont en ruine, le pont de liane n’existe que de nom, la route impraticable. Je dis que ce sont des usurpateurs, parce qu’ils n’ont pas la vision du général. C’était un bâtisseur.

 N’est-ce pas une insulte ?

RDR ATTAQUE UDPCINon, ce n’est pas une insulte parce que je connaissais le général Guei Robert.  C’est quelqu’un que j’ai fréquenté. Il m’avait dit en son temps qu’il ne voulait pas qu’un DAN soit à la tête du parti. Si, le ministre Paul Akoto  Yao peut le témoigner. Les gens jouent  avec le parti.

C ‘est pourquoi, tous ceux  qui étaient aux premières heures ont quitté le parti. Mieux, certains ont créé d’autres partis politiques au lieu de faire avancer le parti. Ce n’était pas la vision du père fondateur. Il était attaché à Biankouman. C’est pourquoi je demande à tous ceux qui peuvent encore servir Biankouma de le faire parce que c’est dans l’intérêt de tous.

HM