Campagne référendaire / Soro interdit de débat par la présidence

Le président de l’Assemblée Nationale voudrait croiser le fer des idées sur le projet de Constitution avec un opposant à ce projet cher à Alassane Ouattara. Pour illuminer un peu un Soro mis dans l’ombre sur ce projet porté par Sansan Kambilé, Ministre de la Justice et Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, ses services ont pensé à lancer un défi à des cadres de l’opposition.

Le FPI d’Affi N’GUESSAN et Lider de Mamadou Koulibaly ont donné leur accord pour affronter Guillaume Soro sur ce projet que devait porter la RTI au niveau de l’organisation. Mais, selon les informations de Politikafrique.info, une injonction tombée de la présidence de la République, interdit à Guillaume Soro, député RDR de Ferké commune, de croiser le fer sur la RTI. Même pour le défendre et expliquer sa portée. Le pouvoir met-il « Tiéni Gbanani » (l’enfant terrible), sous l’éteignoir dans le cadre de ce projet?

politikafrique.info