CONTENTIEUX ÉLECTORAL DU 13 OCTOBRE 2018 / De nouvelles decisions attendues aujourd’hui

0
57

Après Les décisions du 23 novembre dernier concernant 43 dossiers, le président Kobo Pierre Claver et son équipe examineront les 60 requêtes en attente, dont celle de Grand-Bassam.

Selon des indiscrétions, les motifs de plainte sont multiples :
connivences entre les présidents des bureaux de vote et certains candidats, procès verbaux falsifiés, bourrage d’urnes, opacité du processus électoral dans les bureaux.

Des suspicions de fraude dénoncées pour certaines avant même l’ouverture du scrutin.
Sans parler de la violence qui a entouré l’élection le jour du vote et les heures qui ont suivi dans certaines circonscriptions.
Au total, la Chambre administrative de la Cour suprême a reçu 103 requêtes concernant 60 communes et 14 régions.
Mais, selon des informations, celles concernant les localités de Tortiya et de Kouibly ont été retirées par les plaignants.

Ces recours émanaient aussi bien des candidats malheureux du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratique et la paix (Rhdp), d’indépendants, que du Parti démocratique de Côte d’lvoire (Pdci).
Il faut rappeler que la Chambre administrative de la Cour suprême a statué sur 43 requêtes et a «annulé le scrutin dans les communes de Port-Bouët et de Lakota», selon les termes de la décision.
Les régionales a Loh-Djiboua et dans le Guémon ont également été annulées.

CYRILLE DJEDJED

Facebook Comments