Le Nigeria inaugure son premier TGV

Le président nigérian Muhammadu Buhari a procédé à l’inauguration, ce mardi, du premier train à grande vitesse acquis par le Nigeria à hauteur d’un milliard de dollars. Une réalisation qui devrait être un coup de pouce pour les secteurs manufacturier, agricole et pour le développement de la main d’oeuvre.

Le Nigeria se dote de son premier train à grande vitesse (TGV). Acquise à hauteur d’un milliard de dollars, la réalisation parcourera la ligne Abuja-Kaduna sur 200 km pour une vitesse moyenne de 130 km/heure. Ce mardi, à Abuja, Muhammadu Buhari, le président nigérian a inauguré l’appareil à bord duquel il a fait une balade de 20 minutes.

La réalisation d’un tel projet est un sursaut pour le secteur ferroviaire, longtemps resté dans la léthargie depuis son âge d’or dans les années 1960 au début des années 80. Mieux, “elle offrira une alternative dont on avait besoin entre la capitale fédérale et l‘État de Kaduna, un corridor recelant un potentiel énorme pour les secteurs manufacturier, agricole et pour le développement de la main d’oeuvre”, a déclaré M. Buhari, louant ainsi un projet lancé sous la présidence d’Olusegun Obasanjo, au pouvoir au début des années 2000.

Le premier TGV nigérian a été construit par la Compagnie chinoise de construction en ingénierie civile (CCECC, société publique). Selon les autorités nigérianes, les populations devront débourser 1,50 dollars si elles veulent s’offrir un billet en seconde classe.

Un projet innovant pour le Nigeria pris ces derniers mois entre les attaques djihadistes, la baisse des cours du brut et le sabotage des installations pétrolières par des groupes rebelles.

http://fr.africanews.com/2016/07/26/le-nigeria-inaugure-son-premier-tgv/