Nouveau mouvement d’humeur Des militaires des forces spéciales à Adiaké

nouveau mouvement d’humeur de militaires à Adiaké Des militaires des forces spéciales, une unité d’élite de l’armée ivoirienne, ont lancé mardi par des tirs sporadiques, un nouveau mouvement de protestation à Adiaké (sud-est) pour exiger le paiement d’une prime individuelle de 12 millions de FCFA, ont constaté des journalistes de ALERTE INFO Des militaires, dont certains encagoulés, paradaient depuis 12H30 (gmt et locales) en effectuant des tirs dans une ville où la plupart des habitants étaient terrés chez eux Au quartier Habitat, une jeune fille a été blessée par une balle perdue Armés de lance-roquettes, d’autres soldats bloquaient l’entrée principale de la ville à l’aide de pneus Aux envoyés spéciaux de ALERTE INFO, ils ont indiqué qu’ils exigent également de rencontrer le chef de l’Etat Alassane Ouattara Depuis le début de l’année le gouvernement ivoirien fait face à une série de mutineries dans les casernes.