Le nouvel ouvrage intitulé Au-delà des colères muettes est, sans doute, l’une des rares compilations qui racontent d’une façon lucide et intelligible la Guerre d’Algérie. Pour réussir un tel pari, les éditions du Caïman ont sollicité auteurs et autrices de polars, historiens, artistes, journalistes et poètes qui ont proposé de jeter un regard critique, mélancolique, acerbe pour interroger cette période. En faisant appel à plus de 30 auteurs et dessinateurs, ces éditions ont réparti les thématiques en restant fidèles à leur ligne éditoriale anticoloniale. Cet ouvrage, ici entre le 17 mars, à la veille du 60e anniversaire de la signature des Accords d’Évian, « jette un regard sur la colonisation et la décolonisation en Algérie et ailleurs, le néocolonialisme », souligne l’éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.