Six nations ont déjà validé leur ticket pour disputer les play-offs pour se qualifier pour le Mondial 2022. C’est le Sénégal – qui s’est qualifié bien avant cette dernière journée en dominant leur groupe H -, Maroc, Ghana – qui a renoncé à l’Afrique du Sud mais qui sur Dimanche a remporté son match au Cape Coast Stadium (1-0) grâce à un penalty généreux transformé à la 33e minute par André Ayew -, de la République Démocratique du Congo qui a battu le Bénin (1-0) et l’Egypte qui a assuré la qualification suite à la point précieux rapporté par l’Angola.

En attendant la suite des éliminatoires, les barrages seront programmés selon le classement FIFA des sélections qualifiées. Les cinq meilleures équipes qualifiées composeront le premier chapeau; les cinq autres formeront le deuxième chapeau. Les sélections du premier chapeau auront l’avantage et le privilège de recevoir au match retour. Cependant, si le classement actuel de la FIFA est suivi, les coéquipiers de Riyad Mahrez – en cas de qualification d’aujourd’hui contre le Burkina Faso – seront logiquement payés en premier et éviteront le Sénégal, le Maroc, la Tunisie et le Nigeria, s’ils réussissent finalement les deux derniers. dans les éliminatoires car ils joueront, comme l’Algérie, les derniers matches décisifs de leur groupe.

Ainsi, les sélections susceptibles de croiser l’Algérie aux barrages sont l’Egypte, le Ghana, le Mali, la République démocratique du Congo ou encore le pays qualifié entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun. Cependant, si le Nigeria et la Tunisie ne parviennent pas à se qualifier, le Cap-Vert et le Bénin tomberont dans le deuxième chapeau et deviendront des adversaires potentiels pour les Verts. Les Algériens éviteront s’il le faut l’Egypte et le Ghana, qui tomberont dans le premier chapeau.

Interrogé en conférence de presse, le sélectionneur de l’équipe nationale, Djamel Belmadi, ne semble pas avoir de préférence pour un adversaire en particulier : « Il faut d’abord sécuriser notre qualification, mais si nous la méritons, je ne pense pas qu’elle se limite à une Ce sera un match nul et à ce moment-là, on se préparera convenablement à cette double confrontation. Ce sera en fonction de la qualité et du potentiel de l’adversaire. offs – prévu par la FIFA le 18 décembre 2021 à Doha – pour connaître l’adversaire en cas de qualification aujourd’hui contre le Burkina Faso.

Ahmed Ifticen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *