La Direction Générale de la Sûreté Nationale DGSN, va statuer sur une série de limogeages dans le corps de sécurité de l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene.
Ces limogeages interviennent suite à la découverte de deux corps de jeunes Harraga, sans vie dans la soute d’un avion d’Air Algérie.
En effet, plusieurs médias relatent qu’une dizaine de responsables de la sécurité de l’aéroport Houari Boumediene ont été relevés de leurs fonctions.
Il s’agit, notamment, du directeur général de la police des frontières (PAF), du directeur adjoint de la police des frontières aériennes, du responsable de la police des frontières de l’Aéroport international d’Alger, Houari Boumediene et le responsable de la brigade de la sécurité des avions.
l’aussi été mis fin aux fonctions du responsable de la brigade de sécurité et du contrôle, de l’officier du commissariat de l’Aéroport Houari Boumediene et du responsable de la sécurité de la voies dans l’enceinte aéroportuaire.
Dans un communiqué qu’elle a rendu public, la DGSN a indiqué qu’une enquête a été ouverte, sous la supervision du procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida, pour déterminer les circonstances de ce drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *