Billets Air Algérie non utilisés

Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie, a annoncé officiellement hier sur la chaîne Echorouk News le début de l’opération de remboursement des billets pour les clients qui n’ont pas l’intention de les revalider et n’ont pas l’intention de voyager.

UNEL’Algérie a initié le remboursement. Le contrôle doit être effectué pour s’assurer que le billet n’a pas été revalidé ou utilisé entre-temps. C’est une opération technique et administrative », a expliqué Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie, précisant qu’il s’agit de 500 000 billets non utilisés d’une valeur de 25 milliards de dinars.

Un chiffre énorme pour Air Algérie qui traverse une grave crise financière, comme l’a rappelé son porte-parole. Il a notamment fait allusion à « Charges irréductibles, telles que l’assurance annuelle de la flotte d’avions, les frais de stationnement dans les aéroports étrangers, l’entretien de 56 avions qui se taillent la part du lion, le cumul des dettes fiscales et parafiscales, l’impôt sur les sociétés (SCI) et CNAS « .

Cependant, le remboursement doit suivre une procédure bien précise : « vous devez remplir un formulaire qui sera envoyé aux différents services, le remboursement sera effectué dans un délai d’une semaine à 30 jours», précise-t-il. M. Andaloussi confirme que la société nationale n’est pas en situation de prospérité du point de vue de l’administration fiscale.

Certains passagers préfèrent revalider leurs billets pour un autre voyage dans la limite des places disponibles sur les 52 vols hebdomadaires opérant actuellement dans le cadre de l’ouverture partielle du transport aérien.

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.