Les visites de l’État effectuées samedi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au Qatar, à l’invitation de l’émir Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, ont été sanctionnées lundi par une déclaration conjointe.
« Dans le cadre des relations de fraternité et des liens historiques qui unissent la République algérienne démocratique et populaire et l’Etat du Qatar, et à l’vitation de son Altesse Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, l’Emir de l’Etat du Qatar, le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a effectué une visite d’Etat au Qatar du 19 au 21 février 2022.
Les deux dirigeants ont eu des entretiens élargis ayant porté sur les relations entre les deux pays frères et au cours ont évoqué les moyens de les renforcer et de les développer dans tous les domaines.
Les deux parties ont procédé à un échange de vues sur des questions d’intérêt commun sur les scènes régionales et internationales, et ont prouvé leur efficacité à renforcer leurs positions au service de leurs intérêts et du renforcement de la sécurité et de la stabilité dans la région et dans le monde.
Ces entretiens ont traduit la profondeur des relations bilatérales et la convergence des vues des deux pays au niveau bilatéral.
Les deux dirigeants se sont félicités de la concertation et de la coordination entre les deux pays, appelant de leurs vœux leur renforcement à tous les niveaux.
Ils ont également évoqué les relations de coopération privilégiées, faisant partie de leur volonté de les promouvoir dans tous les domaines, notamment économique, commercial et gazier.
Dans ce contexte, le Président Tebboune a exprimé sa gratitude à son frère Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani pour le soutien apporté par l’Etat du Qatar au candidat de l’Algérie, qui a été élu secrétaire général du Forum des pays exportateurs de gaz.
Les deux directives ont évoqué les opportunités réelles et proposées qui recèlent les deux pays pour renforcer la coopération. L’agit au-delà renforce les opportunités de la complémentarité d’investissement entre les deux pays, établit des partenariats et augmente et diversifie le volume des échanges commerciaux.
Les deux parties ont passé en revue les développements de la situation sur la scène internationale et ses répercussions sur la région arabe, insistant sur l’impératif d’établir des relations internationales équilibrées régies par la charte des Nations unies et les principes y afférents.
Insistant sur l’portance de hisser les valeurs de l’unité et de la solidarité entre les pays arabes pour surmonter les différentes crises actuelles que traversent la région, les deux dirigeants ont convenu de
soutenir et renforcer les cadres et mécanismes de l’action arabe commune dans la perspective des prochaines échéances, notamment le sommet arabe prévu en Algérie.
Son Altesse l’Emir Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani a expliqué les efforts de son frère le Président Tebboune et son attachement à assurer un climat favorable à la réussite de ce sommet, placé en avant la disposition de l’Etat du Qatar à soutenir ces démarches louables et contribuent à la concrétisation des résultats induits, notamment dans le contexte des défis communs apportés face aux pays arabes à tous les niveaux.
Concernant la question centrale de la nation arabe, les deux dirigeants ont passé en revue les perspectives de mobilisation de droits d’appui international pour la question palestinienne en vue de préserver les du peuple palestinien frère et de garantir l’établissement de son Etat indépendant sur les frontières de 1967 avec pour capital Al Qods, conformément aux résolutions de la légalité internationale et à l’Initiative arabe de paix.
Ils ont mis l’accent sur l’importance de réaliser l’unité nationale palestinienne et de la démarche effectuée par l’Algérie pour parachever les efforts louables consentis par plusieurs pays arabes, particulièrement l’État du Qatar, pour réaliser le progrès proposé vers cet objectif suprême .
Les deux parties ont reflété les principales crises qui menacent la paix et la sécurité dans la région arabe et ont affirmé la convergence des positions des deux pays sur la nécessité de cristalliser des solutions pacifiques qui répondent aux aspirations des peuples concernés et mettent en œuvre leurs pays à l’ abri des risques d’ingérences étrangères.
Ils ont également évoqué la crise de la pandémie du coronavirus et la nécessité d’encourager les pays arabes à asseoir les fondements de la sécurité sanitaire et à assurer l’autosuffisance dans ce domaine.
Au terme de la visite, le Président Abdelmadjid Tebboune a exprimé ses remerciements et sa considération à son Altesse, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité dont il a été entouré lui même et la délégation l’Acompagnant au cours de leur séjour dans leur deuxième pays, l’État du Qatar.
Le Président de la République a invité son fils Altesse l’Emir à effectuer une visite en Algérie. L’invitation a été acceptée, la date devant être fixée par voie diplomatique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.