Amnesty International Algérie

Amnesty International Algérie appelle les autorités à agir « d’urgence » pour mettre fin aux féminicides.

Dans un communiqué rendu public hier, à la veille de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, l’ONG rappelle que depuis le début de l’année « le site Féminicides Algérie a recensé au moins 49 féminicides, contre 54 dans l’année 2020 », précisant que « les données sont bien en deçà de la réalité selon les organisations de défense des droits des femmes car elles ne représentent que le nombre de cas qui ont été identifiés ».

« Malgré l’horreur de ces crimes et la mobilisation d’associations, d’artistes ou de l’opinion publique tout au long de l’année, les autorités algériennes n’ont pas publiquement condamné ces féminicides, meurtres de femmes pour la simple raison qu’il s’agit de femmes.

Face à la gravité de la situation, il est urgent que le gouvernement protège les femmes et s’engage à prendre toutes les mesures pour mettre fin à ces féminicides », a déclaré Hassina Oussedik, directrice d’Amnesty International Algérie.

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *