La ministre française de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé vendredi l’ouverture prochaine des archives sur les « enquêtes judiciaires » de la guerre d’Algérie (1954-1962), près de 60 ans plus tard.

« J’ouvre 15 ans à l’avance les archives sur les enquêtes judiciaires de la gendarmerie et de la police concernant la guerre d’Algérie », annoncé sur BFMTV. Une déclaration qui intervient deux jours après la visite à Alger du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

 

Les dossiers sur la guerre de libération nationale vont s’ouvrir. Peut-être en serons-nous davantage aussi sur le massacre d’algériens du 17 octobre 1961 à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.