Le gouvernement hongrois a, officiellement, autorisé les étudiants algériens qui fuient la guerre en Ukraine à poursuivre leur cursus universitaire dans les facultés hongroises. Cette mesure intervient après les efforts déployés par la représentation diplomatique algérienne à Budapest, dirigée par Ali Mokrani.

Selon les déclarations d’étudiants revenants d’Ukraine, citant l’ambassade d’Algérie à Budapest, le gouvernement hongrois a accepté l’inscription des ressortissants algériens pour leur permre d’achever leurs études dans les universités hongroises. Une mesure salvatrice qui intervient au moment où d’autres étudiants qui ont fui l’Ukraine n’ont pas eu cette chance d’aller jusqu’au bout de l’année universitaire 2021-22.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.