L’Algérie a demandé hier à Istanbul par l’intermédiaire de son Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, l’adoption d’une approche globale pour faire de la croissance économique « un véritable rempart » capable de mettre fin à l’insécurité et à l’instabilité.

Dans son discours lors des travaux du 3e Sommet Turquie-Afrique, auquel a participé en tant que représentant du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Benabderrahmane a affirmé que l’Algérie est fermement convaincue de l’inévitable triptyque paix, sécurité et développement.

Dans cette veine, il a souligné la nécessité d’adopter une approche globale pour faire de la croissance économique « un véritable rempart contre l’insécurité, l’instabilité et contre la propagation des fléaux sociaux ».

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.