Le ministre des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, désignant l’Algérie au sommet Europe-Afrique, qui se tient à Bruxelles et dont les travaux commencent demain jeudi jusqu’au vendredi 18 février.
Le sommet est constitué de sept axes liés à la sécurité, la paix, la bonne gouvernance, l’Education, la formation professionnelle, les migrations, l’agriculture, le développement durable, les systèmes de santé et de la production de vaccins contre la Covid- 19, les projets de développement, le soutien au secteur privé et l’intégration économique ».
L’Algérie soulignera, également, la nécessité pour l’Afrique de régler elle-même ses problèmes, et ce, « conformément à la perspective et aux initiatives adoptées par les pays africains dans leur environnement géographique et au sein de leurs institutions légitimes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.