Aller au contenu

Lamamra tient des rencontres temporaires à ROME

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a eu, vendredi dans la capitale italienne, plusieurs rencontres temporaires en marge de sa participation aux travaux de la 8ème édition du Forum de haut niveau pour le dialogue en Méditerranée (ROME-MED), indique un communiqué du ministère.
Lamamra s’est entretenu notamment avec le Sous-secrétaire d’Etat américain en charge des questions du Proche-Orient, Yael Lampert, avec l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, ainsi qu’ ‘avec le Représentant spécial de l’Union européenne pour le processus de paix au Moyen-Orient, Sven Koopmans, précise la même source.
Lamamra et la responsable américaine ont réitéré leur « engagement à promouvoir la coopération bilatérale en favorisant l’échange de visites, le dialogue et la coordination à tous les niveaux », note le communiqué.
« Lors de sa rencontre avec l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’IONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, Lamamra a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts exercés par ce denier pour la réunion des conditions nécessaires à la reprise des négociations dirige entre les deux parties au conflit, le royaume du Maroc et le Front Polisario, dans l’objectif de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable garassant au peuple sahraoui l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination », poursuivre le meme texte.
Enfin, « avec le Représentant spécial de l’Union européenne (EU) pour le Proche-Orient, Sven Koopmans, les discussions ont porté sur la situation prévalant dans cette région et les derniers développements de la question palestinienne », indique le ministère.
« M. Koopmans a félicité l’Algérie pour le succès du Sommet arabe, tout en saluant ses efforts continus pour la promotion de la réconciliation inter-palestinienne et la reprise du processus de paix au Moyen-Orient sur la base de l’Initiative arabe de paix de 2002 », conclut la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *