Aller au contenu

Le CNAS remporte la Distinction Spéciale ISSA pour l’Innovation

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Travailleurs Salariés (CNAS) a remporté la première Distinction Spéciale de l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS) pour l’innovation pour le projet « Dossier Médical Informatisé », récompensé dans le domaine des bonnes pratiques pour l’Afrique, et a obtenu divers certificats de mérite.
« La CNAS a remporté, à l’occasion du Forum Régional sur la Sécurité Sociale en Afrique, qui s’est tenu du 17 au 19 mai à Abidjan (Côte d’Ivoire), la Distinction Spéciale pour l’Innovation pour son projet ‘Dossier Médical Informatisé’, prix lancé cette année depuis l’association comme le seul prix décerné dans le domaine de l’innovation », lit-on dimanche dans un communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.
Lors de cet événement, le fonds a également réussi à obtenir « des attestations de mérite avec une mention spéciale du jury pour les trois projets de l’espace ‘El Hanaa’, la promotion de la communication avec les personnes à besoins spécifiques et le ‘Guichet Unique’. ‘ ».
De son côté, la Caisse nationale du chômage et des intempéries dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics et de la plomberie (CACOBATPH), a obtenu deux attestations de mérite pour deux prestations d’« indemnité de chômage liée à la canicule et l’envoi de demandes de délais de paiement et recours à distance ».
Dans le même cadre, la Caisse Nationale de Retraite (CNR) a obtenu une attestation pour les services numériques rendus aux retraités. Lors de ce même forum, CASNOS s’est vu décerner une attestation de mérite pour ses deux projets « le système informatique d’aide à la décision » et « le portail de suivi des activités des contrôleurs d’appels d’offres et du centre de contrôle », ainsi qu’une attestation pour la « gestion électronique des documents  » service.
Le communiqué précise que lesdits certificats sont « délivrés par un jury composé d’experts reconnus au niveau régional et international, avec 137 projets enregistrés cette année, présentés par 47 organisations représentant 29 pays africains ».
Ces certificats sont – lit le communiqué – « en reconnaissance des réalisations des institutions de sécurité sociale en Algérie, dans le cadre des efforts des pouvoirs publics, pour le développement et la modernisation des services publics au sein du système politique social de l’Etat » .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *