Le Conseil d’Etat a ordonné le gel des activités du Parti socialiste ouvrier (PST) et la fermeture de son siège le jeudi 22 janvier 2022, selon un communiqué du parti publié sur sa page Facebook. Cette décision a été adoptée sur la base d’un recours présenté par le ministère de l’Intérieur, demandant la suspension temporaire de l’activité du sujet. La direction de la PST considère cette décision comme «un précédent et une atteinte flagrante au pluralisme partisan et aux libertés démocratiques en Algérie« .

Les activites du PST gelees et son siege ferme au 29 septembre 2022

Capture d’écran du communiqué de presse du PST

Ce matin, le Conseil d’État a rendu sa décision sur l’affaire du parti Union pour le changement et le progrès (UCP), présidé par l’avocate Zoubida Assoul, rejetant les poursuites judiciaires engagées par le ministère de l’Intérieur (lire aussi l’article #Liberté en cliquant sur le titre, ici : « Le Ministère de l’Intérieur engage des poursuites judiciaires contre Zoubida Assoul »)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.