Les huit syndicats regroupés sous la bannière de la Coalition nationale des syndicats de la santé (CNSS) ont été reçus hier par le ministre de tutelle en fin d’après-midi. Une rencontre qui intervient après la montée en puissance de ces organisations dans un contexte caractérisé par la tendance à la hausse des cas de Covid-19.

Le système de santé est mauvais en Algérie. Une remarque rappelée hier par huit syndicats du secteur de la santé regroupés sous la bannière de la Coalition nationale des syndicats de la santé (CNSS). Ces organisations ont observé une journée de protestation ponctuée de sit-in dans les différentes formations sanitaires du pays.

Dans la capitale, les présidents de ces syndicats et des dizaines de délégués se sont réunis dans le parc du CHU Nafissa Hamoud (ancien hôpital Parnet).

Des slogans hostiles au premier responsable du secteur ont été scandés par les manifestants, qui ont également brandi des banderoles disant : « La dignité du soignant est une ligne rouge », « Halte à l’exclusion », « Un statut. digne de notre métier ».

Ils ont aussi crié leur ras-le-bol des promesses « non tenues » des pouvoirs publics et des doubles standards pratiqués, selon eux, par la tutelle.

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.