La production pétrolière de l’Algérie s’établira à 1.055 Mb/j en octobre prochain, a indiqué lundi à Alger, les ministres de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.
Ce seuil de production de pétrole pour l’Algérie pour le mois d’octobre vient en application à la décision prise ce lundi lors de la 32ème Réunion ministérielle OPEP-Non OPEP (OPEP+), tenue par visioconférence.
« Au terme de nos discussions, nous avons pris la décision de baisser le niveau de notre production mondiale de 100 000 barils par jour pour le mois d’octobre. Avec cette décision, la production algérienne s’établit à 1 055 Mb/j en octobre », a déclaré Arkab à la presse à la fin des travaux de cette réunion.
Regroupant les 23 pays (13 pays de l’OPEP et 10 pays non-OPEP) signataires de la Déclaration de Coopération, cette réunion a été consacrée à l’examen de la situation du marché pétrolier international et à ses perspectives d’évolution à court spa.
La réunion de l’OPEP + a été présidée par les travaux de la 44ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.