Aller au contenu

Réunion du gouvernement : décisions importantes

Le premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a présidé mercredi une réunion du gouvernement consacrée à la présentation des communications concernant les secteurs de la justice, de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, de l’agriculture et de l’artisanat, indique un communiqué du cabinet du premier ministre, le plein dont le texte est le suivant :
« Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a présidé une réunion du gouvernement qui s’est tenue au Palais du gouvernement le mercredi 12 avril 2023.
Au cours de sa réunion hebdomadaire, le Gouvernement a examiné les points suivants :
Dans le domaine de la justice :
Le Gouvernement a entendu une communication du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux sur les grands axes du projet de révision du Code de commerce.
Ce projet vise notamment à actualiser et améliorer les dispositions régissant les entreprises, faciliter leur création et renforcer les mesures visant à leur protection, la dépénalisation des actes de gestion et d’administration, la consécration des instruments de la finance islamique, l’amélioration du climat entrepreneurial et encourager et soutenir les investissements nationaux et étrangers.
Dans le domaine de l’enseignement supérieur :
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a présenté une communication sur l’état d’avancement des travaux de construction du campus universitaire Sidi Abdallah.
La présentation a mis en exergue l’état d’avancement des travaux menés au niveau des différentes structures de ce pôle universitaire, notamment les services communs, les complexes pédagogiques, les résidences universitaires, les structures extérieures et l’équipement des bâtiments scolaires.
Dans le domaine de la jeunesse et du sport :
Le Gouvernement a entendu une communication du Ministre de la Jeunesse et des Sports sur le réaménagement des stades et des infrastructures sportives.
Ainsi, l’accent a été mis sur les efforts consentis par l’Etat dans la construction, la réhabilitation, la maintenance et l’entretien des différentes infrastructures sportives, conformément à la carte nationale de développement du sport.
Par ailleurs, un intérêt particulier a été porté à la sauvegarde du patrimoine des infrastructures sportives et à sa conformité aux normes techniques internationales, ce qui se reflète dans le nombre de projets et dans le volume des dotations financières réservées dans ce domaine, ayant permis de disposer de 8 centres agréés en stades de football, amenant ainsi notre pays à la 2ème place en Afrique pour le nombre de stades accrédités.
Enfin, l’Etat a élaboré un programme de près de 1 000 projets liés à la réhabilitation et à la rénovation des équipements sportifs et des infrastructures jeunesse, ainsi qu’à la construction de nouvelles infrastructures.
Dans le domaine agricole :
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a présenté une communication sur la banque nationale de semences et sur l’état d’avancement du projet de création de la banque des ressources génétiques.
A cet égard, il convient de rappeler que la création de ces deux banques représente un outil important pour le développement durable de l’agriculture et le renforcement de la sécurité alimentaire et de la souveraineté nationale de notre pays.
Ces deux projets visent à préserver le patrimoine génétique national, créer et améliorer des variétés adaptées aux changements de mode de consommation alimentaire et au changement climatique, tout en assurant la conservation et l’utilisation des ressources génétiques pour l’avenir.
Enfin, dans le domaine de l’artisanat :
Le Gouvernement a entendu une déclaration du Ministre du Tourisme et de l’Artisanat sur la mise en place d’un label de qualité et d’authenticité des produits artisanaux, dans le cadre des mesures prises pour promouvoir et conserver l’artisanat ainsi que pour garantir la qualité et l’authenticité de l’artisanat des produits.
C’est le label dénommé ‘Artisanat d’Algérie-Algerian Handcrafts’ qui doit certifier la qualité et l’authenticité de l’artisanat fabriqué en Algérie.
Ce dispositif fait partie d’une série de labels qui seront mis en place pour valoriser les produits locaux, comme le laiton de Constantine, la céramique Bider, les tapis Ghardaïa et Babar. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *