A ce jour, la revalorisation des pensions de retraite n’a pas été versée. Les retraités craignent un « revirement » des autorités.

« Arrivés mi-novembre et confrontés à un retard de plus de sept mois, les habitants craignent une annulation de la disposition cette année. Du côté des responsables il y a le silence radio », s’indigne Hakem Bachir, retraité de l’école maternelle et syndicaliste.

Pour lui, face à la baisse de leur pouvoir d’achat, plus de 3 millions de retraités « attendent avec impatience » l’application de la mesure de revalorisation annuelle de leur retraite pour 2021, entre 2% et 7%.

« Si le nombre de retraités est colossal, il faut noter que plus de 2 millions d’entre eux reçoivent moins de 30 000 DA. Article 43 de la loi no. 83-12, relatif aux retraites, modifié et intégré, prévoit que les pensions et allocations de vieillesse sont revalorisées au 1er mai de chaque année sur proposition du ministre chargé de la sécurité sociale. des conseillers (CA) de la Caisse nationale de retraite (CNR) », souligne le syndicaliste dans une note à El Watan, précisant que le CA de la CNR « a longtemps pris la responsabilité de réduire ces ajustements à moins de 7 %, alors qu’il y a un an il dépassait les 10 % », ces revalorisations n’ont « jamais reflété, poursuit l’ancien enseignant d’Oran, l’inflation ou la baisse du pouvoir d’achat en Algérie ».

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *