Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) met en garde contre la « dégradation préoccupante » de la situation politique et les « abus quotidiens ». « (…) Plus de 300 citoyens algériens sont arbitrairement emprisonnés pour avoir demandé un changement pacifique dans le pays.

Les abus sont quotidiens et les violations massives des droits fondamentaux et des libertés individuelles et collectives valent désormais la peine d’inscrire l’Algérie dans un livre Guinness pour des violations flagrantes des conventions internationales des droits et, de surcroît, du droit fondamental du pays », note le RCD, dans un communiqué rendu public la veille, à l’issue de la réunion de son secrétariat national, au siège du parti, pour discuter de l’état d’avancement des préparatifs du VIe congrès ordinaire du parti et de la situation politique générale du pays.

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.