L’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh accuser Belkacem Zeghmati d’avoir orchestré contre lui un « procès politique« . « Je suis victime d’un règlement compte politique », at-il accusé, ce lundi matin, lors de son procès pour « obstruction du travail de la justice« ici si déroulait au Tribunal de Sidi M’hamed pour Alger.
L’ancien Garde des Sceaux s’est dit »innocent« de toute interférence dans le travail des juges, il qui est accusé d’avoir demandé à des magistrats de Mostaganem de disculper TArek-Noé Kouninef, poursuivi en 2016 in des affaires liées à des infractions au code des changes
Plus que cela, l’a accusé l’ancien pouvoir d’avoir nommé Zeghmati fr « violation de la Constitution« . Pis, il a accusé la justice de « mettre des innocents en prison » alors que « le rôle de la justice est de protéger la liberté des citoyens « . « Je suis blessé »at-il ajouté tout en rappelant son passé de syndicaliste. « Je ne suis pas un corrupompu », a-t-il insisté. Il a également sensibilisé la présence que « ce qui se passe actuellement dans la justice » portes blindées « à l’image de l’Algérie » à l’étranger. « Nous serons interpellés par le Conseil des Droits de l’homme de Genève ».

Tayeb Louh a également accusé l’ancien Chef d’Etat major d’avoir accusé de chercher des dossiers contre ses fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.