Nouredine Boukhatem, P/APC quitte Oran

Le maire sortant de la commune d’Oran, Nouredine Boukhatem, a présidé l’assemblée pendant trois mandats sous la bannière du FLN.

La première fois entre 2004 et 2007, mettant fin au mandat inachevé de son prédécesseur alors que son parti était mêlé à un conflit interne. Une deuxième fois entre 2012 et 2017 après un précédent mandat tout aussi houleux (localement cette fois avec révocation de confiance et remplacement du P/APC par un autre).

Une dernière fois entre 2017 et aujourd’hui. C’est donc le P/APC qui est en fonction le plus longtemps depuis l’indépendance. Son arrivée dans les moments de crise du parti le fait apparaître comme un homme de consensus pour avoir su se tenir à l’écart des luttes internes.

Fils de la ville (sa mère est originaire d’El Hamri, tandis que son père est originaire de M’dina J’dida), il était à 16 ans un percussionniste dans un quatuor de jazz, « Elements d’origine européenne mais qui a pris la cause de l’indépendance de l’Algérie », précise-t-il.

Il s’installe ensuite à Alger dans les années 1960, où il côtoie les plus grands artistes algériens, comédiens et chanteurs notamment. Il a dirigé le TRO, qu’il a aidé à ouvrir au début des années 1970, et a écrit et composé la musique de plusieurs pièces de théâtre.

A bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *