Le fondateur de la société « Yassir », Noureddine Taïbi (photo) a annoncé que cette startup algérienne avait obtenu un prêt d’un groupe d’investisseurs américains de la Silicon Valley (Californie) d’une valeur de 30 millions de dollars pour étendre ses activités, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la pays.
Ce financement sera principalement destiné à renforcer les effectifs de cette entreprise spécialisée dans le transport et la livraison, ainsi qu’à étendre ses services pour accéder à de nouveaux marchés, a indiqué le diplômé de l’École nationale polytechnique (ENP) d’Alger dans une vidéo publiée sur Facebook. Page de l’Ambassade des Etats-Unis à Alger.
Outre l’Algérie, « Yassir » est actuellement actif dans plusieurs pays, dont la Tunisie, la France et le Canada, et aspire à accéder aux marchés ouest-africains.
Cette startup a été lancée en 2017 via des applications mobiles pour le transport de personnes et la livraison de marchandises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *