Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola a eu hier l’onction des députés lundi 22 novembre 2021 pour exercer pleinement le budget de 48 600 000 000 F CFA qui lui avait été alloué pour l’année suivante.

Le budget du ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts pour l’exercice 2022 a augmenté de 12% par rapport à l’exercice 2021. Selon le ministre Jean-Michel Abimbola, c’est la preuve que le tourisme, la culture et les arts restent une priorité, phare et secteurs essentiels pour le gouvernement. Dans le détail, ce budget de 48 milliards de FCFA est essentiellement un investissement avec un peu plus de 36 milliards de FCFA pour le tourisme, environ 10 milliards de FCFA pour la culture et les arts et 2 milliards de FCFA pour l’administration, le fonctionnement et l’accompagnement. Ce budget permettra également au ministre Jean-Michel Abimbola et à son équipe de continuer à investir dans les infrastructures touristiques à Ouidah, Abomey, Allada, Ganvié, Porto-Novo, Nikki, Cotonou et ailleurs. De même, ce budget leur permettra de poursuivre la mise en œuvre des différentes réformes afin de faire du tourisme, de la culture et des arts des secteurs essentiels à la création de richesses et d’emplois.

MA AA

(Fr Ouémé-Plateau)

Réaction de Jean-Michel Abimbola

« A vrai dire, actualité oblige, les députés se sont beaucoup attardés sur la restitution du bien culturel immobilier pour connaître les conditions dans lesquelles tout s’est passé. ensuite, quelles sont les dispositions qui sont prises par le gouvernement pour une bonne conservation et une bonne exploitation, comment éduquer nos populations, comment sensibiliser les jeunes, comment l’inclure dans le programme éducatif. il y avait aussi des inquiétudes concernant nos palais royaux, tous les sites touristiques et leurs voies d’accès. Il faut reconnaître l’intérêt des députés en la matière et nous avons bon espoir que tout le Bénin s’intéressera à son patrimoine, sa culture et ses tourisme. Il ne faut pas être pessimiste ou sceptique, mais il faut être plutôt optimiste vu l’enthousiasme des eurodéputés lors de nos discussions… »

Interview de M. AA (Fr Ouémé-Plateau)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *