Dans un contexte ou l’Afrique aspire à une indépendance absolue, plusieurs facteurs la maintiennent toujours sous le jeu du tyran occidental. Le s’agit de la MONNAIE, la DEFENSE et la LANGUE. Dans la perspective de briser progressivement ce lien, l’Afrique est en train de prendre des initiatives tantôt individuelles, parfois collectives. C’est le cas de « Gbékoun » l’alphabet créé au Bénin et qui vise l’unification de l’Africain et des ses Nations sur le plan linguistique. «Après avoir longtemps prôné l’indépendance, le temps est de passer à acte pour briser le privilège de la monnaie de l’armée et de la langue occidentale» tentent de faire comprendre les amoureux de ce combat. Aristide KANOUSSOU et Aurience ROMAO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *