Aller au contenu

Budget de l’Etat : Près de 220 milliards FCFA pour le cadre de vie des béninois en 2023

Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José TONATIO, présentera le budget de son département ministériel aux députés membres de la commission budgétaire de l’Assemblée nationale. Le projet de gestion budgétaire 2023 est fixé à 219,4 milliards de francs CFA.

Le budget 2023 du ministère du cadre de vie et du développement durable connait une augmentation de 28,90% ; 219,4 milliards de francs CFA contre 170,2 milliards en 2022. 9,9 milliards, soit 4,52 % seront consacrés aux dépenses ordinaires, tandis que les dépenses en capital s’élèvent à 209,5 milliards.
En 2023, 04 programmes métiers et 01 programme soutien permettent de mener 17 actions et 128 activités budgétaires avec objectifs, l’amélioration du cadre de vie des Béninois, la préservation de l’environnement, de plus en plus fragilisé par les changements climatiques, la désertification et la pollution de toutes sortes.
Les travaux de réhabilitation, d’aménagement et de voirie (asphaltage B) vont se pour suivre dans certaines villes du pays. Il en est de même des travaux d’assainissement pluvial de Cotonou et des villes secondaires ; la construction d’équipements de marche; la gestion intégrée des déchets, boues de vidange et eaux usées dans les grandes villes du Bénin ; le renforcement de la mobilité urbaine dans le Grand-Nokoué ; la protection effective de la zone côtière à l’Ouest (Hillacondji-Grand-Popo) ; l’aménagement et la réhabilitation des lacs Ahémé et Nokoué, et de la lagune de Porto-Novo ; la construction des bâtiments administratifs et des infrastructures sociocommunautaires (Cité administrative d’Abomey-Calavi, Cité ministérielle de Cotonou, 11 Cités administratives départementales, Sièges des institutions, etc.).
Le document budgétaire pour l’an 2023 du ministère du cadre de vie prend également en compte les travaux de construction de 20.000 logements ; le Programme national de conservation de la biodiversité et de gestion durable des forêts, aires protégées et terres; le Projet forêts classées du Bénin etc.
Dans le secteur de la lutte contre les changements climatiques, les interventions initiées vont être renforcées grâce aux projets d’envergure susceptibles de réduire les risques d’inondations dans les villes.

FAIS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *