Le Ghana et la République démocratique du Congo participeront aux barrages de la Coupe du monde 2022 en mars prochain ! Alors que leurs malheureux adversaires, respectivement l’Afrique du Sud et le Bénin, avaient soumis une réserve à la FIFA pour contester leur qualification, la commission de discipline de l’instance dirigeante du scrutin a rendu son verdict vendredi en annonçant qu' »elle rejette ces demandes.

La lettre de la FIFA, publiée notamment par la Fédération sud-africaine (SAFA), ne précise pas les raisons de ce refus mais la BBC indique pour sa part qu’il s’agit d’un défaut technique, tout en précisant que les deux parties ont la possibilité de faire appel. « Nous avons reçu la décision sans détails et nous en demanderons les raisons (à la FIFA). Nous examinerons nos options », a notamment réagi le directeur général de la Fédération sud-africaine (SAFA), Tebogo Monthlante.

Rappelons que Bafana Bafana a disputé le penalty lourd de conséquences et très généreux accordé au Ghana (0-1) après une légère poussette de Rushine De Reuck sur Daniel Amartey, qui a amplifié sa chute. Ils ont plus généralement dénoncé un arbitrage présenté comme systématiquement biaisé à leur encontre par Maguette N’Diaye et fait suspecter un combat combiné. De son côté, le Bénin, battu 2-0 par la RDC au jeu de hache, a contesté les changements opérés en 4 séances différentes (contre les 3 maximum autorisées) par l’adversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *