Le Centre de la jeunesse et des loisirs de Ouinhi a accueilli vendredi la phase finale du projet « Apprendre par le temps libre », projet réalisé avec le soutien financier du Fonds national pour le développement des activités sportives et récréatives des jeunes (FNDAJSL), et la collaboration du Chef de la Région Éducative (CRP) 44 Zagnanado-Ouinhi.

Pour ce projet composé de plusieurs phases, la finale de ce concours de lecture sur les masques « Guèlèdè » a eu lieu.

Il s’agissait de la réhabilitation de l’espace récréatif du Centre Jeunesse et Temps libre, la sensibilisation des apprenants à l’importance de la lecture, l’animation dans les écoles où les élèves des classes de CM2 ont appris les connaissances scolaires par loisirs. Entre autres, ils ont appris à travers une bâche portant la carte du Bénin avec les villes de Cotonou à Malanville et Tanguiéta, en suivant les villes de Cotonou à Malanville.

Fondamentalement, les noms des villes leur sont cachés à l’aide de caches, et l’étudiant avec le tag de ville en main se positionne sur la ville cachée sur la carte. Ensuite, les élèves vérifient si le choix est bon ou non. Ainsi ils apprennent à mémoriser les villes suivantes de Cotonou à Malanville.

A travers une seconde fiche, à la place, les établissements de l’Etat, l’apprenant choisit au hasard le label d’un établissement, se place sur la photo de l’établissement, donne le nom du président, le rôle de l’établissement et le mandat des membres de l’institut. Ces différents jeux d’apprentissage en loisir sont répétés avec les enfants dans l’aire de loisirs du CJL.

Le Directeur du Centre, Maurice Mitchaï, dans son discours a présenté le contenu du projet, appréciant la synergie d’actions qu’il met en œuvre entre les écoles et le CJL.

Le représentant du CRP, Pierre Akiolé, a apprécié l’initiative et a remercié le directeur du Centre, M. Mitchaï, l’encourageant à pérenniser ce projet car, selon lui, « les programmes en place favorisent l’apprentissage par les Jeux ». Le représentant du maire, Paul Houmènou, conseiller municipal et président de la Commission chargée des affaires culturelles et sportives, a souligné dans son discours la pertinence et la richesse de l’initiative, et s’est engagé pour la pérennité du projet.

A l’issue de cet événement, après décision du jury, les gagnants se sont vu remettre les lots constitués des kits scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *