Aller au contenu

« Les djihadistes ont établi des bases à l’intérieur du parc national du W » (Rapport)

L’organisation International Crisis Group (ICG) a publié un rapport dans lequel elle évoque l’installation dans le parc national du W partagé par le Bénin, le Niger et le Burkina Faso, de jihadistes. Selon l’auteur du rapport, l’expert Ibrahim Yahaya Ibrahim, analyste à l’ICG, les groupes ont établi leurs bases dans le parc et y mènent des activités de contrebande.

« Depuis 2018, deux groupes jihadistes dont Katiba Ansarul Islam et Katiba Serma, tous deux affiliés au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), ont mené des raids. Ils sont très présents dans la partie burkinabé du parc. Ils établissent des bases, souvent autour des points d’eau », a déclaré Yahaya Ibrahim dans un entretien à RFI.

« Ils se déplacent souvent d’un endroit à un autre en fonction de la disponibilité de l’eau, mais aussi pour des raisons stratégiques. Ils font des incursions dans l’intérieur du Niger. On les voit souvent du côté béninois. Les rangers béninois se sont retirés d’une bonne partie de leur emprise pour ne contrôler que les zones périphériques », ajoute-t-il.

« Il y a trois facteurs importants qui doivent être mis en évidence », explique l’expert. « Le premier est le ressentiment des populations envers la politique des consommateurs et l’expulsion de ces populations a cristallisé le ressentiment. Le deuxième facteur est lié à la concurrence autour des ressources naturelles qui s’est accrue ces dernières années. On se souvient de la sécheresse. Et ceux-ci ont poussé les populations des zones arides du Sahel vers la périphérie du parc », explique l’analyste d’ICG.

Il assure que « les jihadistes ont utilisé cet argument et disent que dès qu’ils prendront le contrôle de ces forêts, ils rendront ces forêts au contrôle des populations locales. Cette compétition a généré des conflits. Ils exploitent ce conflit pour recruter localement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *