par Arnaud DOUMANHOUN,

La campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, qui a débuté le 15 novembre, produit ses effets. Plus d’un million de Béninois ont déjà été vaccinés.

« Les choses s’améliorent », a déclaré le porte-parole du gouvernement, abordant la question de la couverture vaccinale, lors de ses entretiens avec les médias, vendredi 10 décembre au siège du journal La Nation. Des données récentes dans ce domaine confirment cette affirmation de Wilfried Léandre Houngbédji. Alors qu’au 7 novembre 2021, quelques jours après le début de la campagne de vaccination, les données montraient que 347 270 personnes avaient reçu une première dose du vaccin et 265 501 complètement vaccinées, soit 3,64 % de couverture, selon le représentant résident de l’OMS, le Dr Mamoudou. Harouna Djingarey, Bénin du 5 décembre à 267 277 personnes ayant pris leur première dose de vaccin et 877 113 complètement vaccinées. Le pays est désormais proche du taux de couverture vaccinale de 10 % grâce à la campagne accélérée.
En effet, depuis mars 2020, le Bénin, comme d’autres pays africains, est confronté à la gestion de la pandémie de Covid-19 qui a nécessité l’élaboration et la mise en œuvre de diverses stratégies dont la prise en charge, la sensibilisation, la prévention, l’application des mesures barrières et surtout vaccination. Mais la réticence n’a pas favorisé une large couverture vaccinale compte tenu de l’immunité collective requise. D’où l’initiative d’une campagne accélérée pour réduire les cas et prévenir les formes sévères. L’objectif fixé par le gouvernement est d’atteindre un taux de couverture de 40 % d’ici fin décembre 2021. En attendant la fin de cette campagne qui est en cours, un total de 1 144 390 doses ont déjà été administrées aux populations, comprenant à la fois des personnes ont reçu leur première dose et ceux qui ont été complètement vaccinés. Donnant la tête du déploiement de cette nouvelle stratégie de couverture vaccinale large, le ministre du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, avait précisé qu’elle vise à rapprocher le vaccin des citoyens. Ainsi, plus de 1000 agents sont mobilisés pour la mise en œuvre. Ils sont répartis en stations fixes et avancées ou mobiles dans toutes les communes du territoire. Des stations fixes sont installées dans les établissements de santé, les écoles, les lieux publics et parallèlement des stations stratégiques avancées sont déployées dans les services publics, dans les lieux de culte, dans les marchés et dans les villages les plus reculés et difficiles d’accès. Les commissaires-priseurs municipaux et les radios locales sont également sollicités pour informer les populations sur la localisation des sites dans chaque village. « C’est une occasion de plus pour chacun de se protéger, de protéger sa famille et son entourage. La vaccination est un geste d’amour. J’invite tous les Béninois et toutes les personnes résidant au Bénin à se faire vacciner », a déclaré le ministre du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, qui a rassuré sur la qualité des vaccins disponibles au Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *