Le gouvernement béninois a signé la première convention financière pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (Sn-Eftp). Au total, un montant de 20 millions d’euros (plus de 13 milliards de FCfa) est accordé par l’Agence française de développement et l’Ambassade de France. Ce financement permettra la construction et l’équipement d’un lycée technique agricole (Lta) à Malanville, la réhabilitation, l’extension et l’équipement de la Lta de Banikoara, la construction de systèmes d’exploitation agricole associés à chacun de ces deux établissements. A travers ce financement, « 13 770 jeunes béninois bénéficieront en plus de la formation de formateurs déjà en cours ». Pour le Ministre de l’Economie et des Finances ce n’est qu’un pas ! « Grâce à la vision du Président Patrice Talon, notre stratégie nationale de formation permettra une meilleure insertion sociale et économique des jeunes béninois pour en faire des protagonistes de la transformation nationale initiée par le Chef de l’Etat ! », a fait valoir Romualdo Wadagni. Le ministre n’a pas manqué de saluer l’Agence française de développement et l’Ambassade de France pour leur confiance et leur soutien.

Léonce Adjévi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.