La lutte contre l’insécurité et le terrorisme inquiète l’Assemblée nationale. Une mission parlementaire conduite par le député Rachidi Gbadamassi a sensibilisé élus communaux, têtes couronnées, hommes en uniformes et autres forces vives de la Commune de Parakou. C’était hier, mercredi 2 février 2022 à la salle des fêtes de la mairie de Parakou.

Cette séance qui a connu ce mercredi la présence des élus, têtes couronnées, hommes en uniformes et autres de la commune de Parakou a été organisée par la Commission des relations extérieures, de la coopération, de la défense et de la sécurité de l’Assemblée nationale. Les chefs de la mission parlementaire, le député Rachidi Gbadamassi, dans son intervention est revenu sur l’objectif de cette rencontre qui sera organisée dans certaines Communes et des structures de défense et de sécurité du Bénin. En effet, il s’agit d’informer et de sensibiliser la population sur cette menace du terrorisme et de l’extrémisme violent qui plane sur le pays. Et pour éviter l’incursion des hors-la-loi, il faut attirer l’attention des élus communautaires et locaux, des têtes couronnées, des sages, des notables, des agents de sécurité et l’ensemble des forces vives sur leur partition pour démasquer les personnes suspectes et les d’aux hommes en uniformes. Pour le maire de Parakou, Inoussa Chabi Zimé, l’enjeu sécuritaire est de taille et il faut l’implication des gouvernants comme des citoyens pour faire face à ce défi. Il n’a pas manqué d’inviter ses administrés à coopérer avec la Police républicaine en fournissant des informations fiables et à temps réel pour qu’elle puisse appréhender ces sans foi ni loi qui veulent déstabiliser le monde en général et le Bénin en particulier. « En comptant sur le professionnalisme de la Police républicaine, aucun dénonciateur ne sera inquiété. Notre propre sécurité dépend de nous mêmes car ces indélicats vivent dans la population qui des fois les héberge », déclare l’autorité municipale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.