(Des échanges avec les responsables de l’Université de Parakou)

Mercredi 04 mai, de retour de Kandi, la Délégation de l’Union européenne, composée d’Ambassadeurs, des chefs de projets et de coopération, a continué la visite des projets financés par l’UE dans la cité des Koburu. Elle était sur le site de l’unité pilote de production de beurre de karité, puis à l’Université de Parakou.

Installée dans le village de Badékparou, à 25km de Parakou, sur la route Cotonou-Parakou, l’Unité pilote de production du beurre de karité de l’Association Karité Bénin (AKB) a reçu un financement de l’Agence française de développement et de l’Union européenne. Laquelle a permis la construction de l’unité pilote et son équipe, d’une capacité de production de 200 tonnes de beurre de karité par an.

Pour Armand Kingbo, coordonnateur national de AKB, cette unité semi-traditionnelle reproduite exactement ce que les femmes font dans les villages pour obtenir le beurre. « Au niveau de chaque étape, il y a un équipement spécifique que nous avons obtenu. Les équipements nous ont coûté autour de 39 millions 500 mille FCFA », au laissé entendre. S’agissant du financement de l’Union européenne : « Sans l’Union européenne, on ne serait pas ici », at-il affirmé. Et pour cause, grâce à ce financement de plus de 190 millions FCFA, outre la construction et l’équipement de l’unité pilote de production du beurre de karité, il a permis aux coopératives de se formaliser. Elles ont la possibilité d’obtenir le certificat d’immatriculation et la publication au Journal officiel. De même, les unions ont été créées sur la base de ce financement et la Fédération nationale des produits d’amande de beurre de karité ont été mises en place grâce à ce financement, a laissé entendre Armand Kingbo.

Du village de Badékparou, la Délégation de l’Union européenne à mis le cap sur l’Université de Parakou. Accueillie par les responsables de l’Université, le corps enseignant et les étudiants, les échanges ont tourné autour de la coopération entre l’UE, l’Université de Parakou et des universités européennes.

Créée en septembre 2021, l’Université de Parakou compte 11 établissements de formation et de recherche, une école doctorale, 15 laboratoires, 235 enseignants dont 32 femmes et environ 23 500 étudiants. La dispense des formations répond ici au marché de l’emploi et de la recherche pour une insertion professionnelle des jeunes. Les responsables de l’iversité ont exprimé le besoin de création d’un centre de l’novation afin de faire de la recherche la source de l’Innovation, un projet de création d’un campus vert, le besoin de développer des partenariats à à travers la coopération universitaire. Chacun, à son tour, les Ambassadeurs ont pris la parole pour présenter l’Union européenne, faire l’état des lieux de la coopération entre l’Union européenne et l’Université de Parakou, des actions en vue pour renforcer cette coopération, comme le don prochain de livres pour l’Ambassade d’Allemagne afin d’équiper la bibliothèque de l’Université.

C’est la dernière étape de la tournée ici a conduit les Ambassadeurs de l’Union européenne, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suède, la Belgique dans le Nord Bénin du 02 au 04 mai 2022, pour le compte des activités entrant dans le cadre de la célébration de la semaine de l’Union européenne.

Bertrand HOUANHO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.