Aller au contenu

Patrice Talon sur LCI – « Le Bénin prend position sur la guerre en Ukraine malgré son amitié avec la Russie »

Le président béninois Patrice Talon a été interrogé sur les relations du Bénin avec la Russie et la guerre en Ukraine lors d’un entretien avec la chaîne de télévision française LCI. Alors que le président français Emmanuel Macron a récemment qualifié la Russie de « dernière puissance coloniale impériale », Talon a adopté une position plus mesurée, rappelant l’amitié historique entre la Russie et le Bénin.

Patrice Talon a déclaré que la guerre en Ukraine était malheureuse et qu’il ne fallait pas encourager l’usage de la force. Il souligne que si l’usage de la force pour résoudre les conflits internationaux est banalisé, il pourrait être dangereux, notamment pour les pays du Sud qui ont une faible puissance militaire. Bien que le Bénin condamne l’intervention de la Russie en Ukraine, Talon a insisté sur le fait que la Russie était un ami de longue date du Bénin.

Il est important de noter que la position de Talon n’est pas isolée en Afrique. En effet, de nombreux pays africains entretiennent des relations étroites avec la Russie, notamment dans le domaine de la sécurité et de la défense. La Russie a mené des exercices militaires avec plusieurs pays africains ces dernières années, dont l’Égypte, l’Algérie et l’Afrique du Sud. Talon a ensuite soulevé la question de l’étendue de la sphère d’influence des grandes puissances, affirmant qu’elle était commune à toutes les grandes nations, dont la France, la Russie, la Chine, les États-Unis et le Royaume-Uni. Les relations humaines sont caractérisées par ce genre de séduction, a-t-il souligné.

Cependant, la question de savoir si la cause de l’intervention militaire russe en Ukraine est pertinente est importante. En effet, la communauté internationale a largement condamné l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et le soutien militaire de la Russie aux séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine. Il est important de noter que le Bénin est membre de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et que la position de Talon reflète les principes de la Charte des Nations Unies, qui prône la résolution pacifique des différends internationaux et s’abstient de rejeter la force dans les relations internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *