Hier, mercredi 24 novembre 2021, le Bénin a signé un protocole d’accord avec l’Association des producteurs de riz du Nigeria (Rifan). Le cadre du Ministère de l’Economie et des Finances a été le cadre de cette cérémonie.

Les producteurs de riz du Nigeria et du Bénin s’associent résolument pour mieux promouvoir la filière. Un mémorandum a été signé dans ce cadre par Jean Gbéto Dansou, Directeur Général de l’Agence Territoriale de Développement Agricole de la Vallée du Niger et Aminu Goronyo, Président du Rifan. Cinq ministres du gouvernement ont assisté à cet acte solennel qui marque le début d’une nouvelle ère pour le riz produit dans les deux pays. Il s’agit des ministres Aurélien Agbenonci, des affaires étrangères, Gaston Dossouhoui, de l’agriculture, Shadiya Assouman, de l’industrie et du commerce, Hamet Aguemon, conseiller du président de la République chargé des investissements, et du ministre d’État chargé de l’économie et des finances, Romualdo Wadagni. Avec ce partenariat, le Nigeria s’engage à accompagner l’Etat du Bénin dans l’amélioration de la production rizicole au Bénin, afin d’accélérer son objectif de production nationale de 1 million de tonnes de riz d’ici 2024, transformer et commercialiser le riz ; et réorganiser le secteur. Pour Gaston Dossouhoui, ce mémorandum portera ses fruits et renforcera la coopération entre les deux Etats. Présent à la cérémonie, le député Issa Salifou, du 1conditions météorologiques acteur électoral et principal de la promotion agricole dans la commune de Malanville, a rappelé l’engagement de la partie béninoise et exprimé le vœu que l’Association des producteurs de riz du Nigeria (Rifan) fasse pleinement sa part pour produire du riz au Bénin et contribuer à la sécurité alimentaire des deux pays.

Abdourhamane Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.