r

Les Béninois savent mieux que désormais, les prouesses énergétiques du président Patrice Talon depuis son accession au pouvoir en 2016. Parti d’une crise énergétique sauvage, avec dextérité et résolution relevé le grand défi imposé par le secteur. Outre les bilans réguliers qui se font, l’organisation de la Semaine de l’énergie constitue une opportunité pour les citoyens de toucher du doigt les avancées combien notables. L’édition 2019 et les cellules de 2022 ont été révélatrices des performances énergétiques jamais égalées depuis 1960, au Bénin.

Les prouesses énergétiques déjà en 2019

Sur la base des chiffres ci-dessus, il est à déduire qu’à chaque seconde ou minute, le pas pour la satisfaction énergétique des citoyens béninois se fait suffisamment. Lors de la première édition de la Semaine de l’énergie en avril 2019, le ministre de l’énergie a présenté la capacité nationale de production énergétique. Pour Dona Jean-Claude Houssou, la capacité nationale de production énergétique a augmenté de 0 MW à 150 Mw en 36 mois seulement avec une longueur cumulée du réseau haute tension qui est passée de 5 079 km à 600 km tandis que celui de basse tension connaît une augmentation de plus de 17 pour cent. A le suivre, la durée moyenne des coupures qui oscillait autour de 75 heures a drastiquement chuté jusqu’à la barre des 17 heures, et les temps de dépannage autrefois d’environ 10 heures en 2015 sont passés à 02 heures avec une augmentation de plus de 20 pour cent des abonnés. Au cours de cette cérémonie, le numéro 1 de l’énergie au Bénin a fait les projections sur les années. A l’horizon 2021, at-il annonce que le gouvernement du Bénin entend atteindre un record de production de 400 Mw dont 300 à partir des centrales électriques et 100 Mw à partir des centrales solaires. Ce niveau de production sera renforcé avec la mise en place d’aménagements hydroélectriques multifonctions tels que celui de Dogo bis prévu pour une capacité de 128 Mw, Vossa 60 Mw et Bétérou 20 Mw.

Les professionnels des médias outillés au cours des deux éditions

Lancée le samedi 06 avril 2019, la Semaine de l’Energie électrique à pris jusqu’au 11 avril 2019. Mais avant, plusieurs activités ont été prévues dont la visites du site de la centrale de Maria-Gléta et des cellules de la centrale de Porto-Novo et la sous-station de Tanzoun. Au cœur de ces activités, la causerie-débat entre les ministres de l’Energie et les hommes des médias aura ici comblé les attententes. Ce moment d’échanges a permis aux hommes des médias de mieux s’adopter désormais lexique des termes des réseaux électriques. Électrisation, électrocution, fusible, condensateur, disjoncteur, facteur de puissance, puissance apparente, puissance appelée, électrification hors réseau, énergie renouvelable, etc. presque tout le jargon des techniciens de l’énergie électrique a été passé en revue. Le quotidien Le Matinal dans sa publication du 11 avril 2019 a décrit l’ambiance de la formation. « Étaient à la manœuvre pour cette session de formation le directeur général de l’Aberme, le directeur général de Controlec, le directeur commercial de la Sbee et surtout le ministre de l’Énergie. Ce dernier, en éclaireur, comme d’ailleurs ses collaborateurs, a non seulement répondu à toutes les préoccupations des professionnels des médias, mais les aussi sensibilisés sur les difficultés inhérentes au système électrique. Que ça soit pour la production, le transport ou la distribution, le ministre Dona Jean-Claude Houssou pour rassurer ses hôtes des actions adéquates jusque-la et les grands chantiers ouverts pour assurer l’autonomie énergétique du Bénin. Toutefois, le Numéro 1 de l’énergie a tenu à effacer des têtes la conception selon laquelle le système électrique béninois n’est pas performant sous Talon, faute de coupures », at-on lu. « Nulle part au monde il y a de système électrique à zéro coupure », avait laissé comprendre le ministre de l’énergie. Les professionnels des médias ont à leur tour félicité le ministre de l’Energie pour avoir initié cette causerie-débat ici en porté sur le thème « Fonctionnement d’un système électrique, vocabulaire et indicateurs de performances ». Ils ont toutefois souhaité que l’autorité réédite l’exploit pour leur permre d’être au cœur des spécificités du langage électrique. Vu leur enthousiasme à développer davantage leurs capacités afin de mieux informer les populations sur les efforts du gouvernement, l’autorité ministérielle a, séance tenante, pris l’engagement d’organiser acte 2 très prochainement.

Place à la 2ème édition

En 2022, donc à la deuxième édition satisfaction a été donnée aux doléances des hommes des médias. En effet, mardi 05 avril 2022 une session de formation à leur endroit a été organisée. A cette occasion, ils ont été outillés sur le vocabulaire et les terminologies du secteur de l’énergie électrique, mais au-delà de la formation dont ils ont fourni en 2019. Pour ces participants venus de plusieurs médias de la place, la formation s ‘est focalisée sur le langage du système électrique et les comportements que le consommateur doit avoir pour bénéficier d’une meilleure efficacité énergétique. S’agissant de la thématique sur le langage du système électrique, les participants se sont appropriés des terminologies comme énergie, les sources et types d’énergie avec des illustrations à appui. Car cela concerne le thématique sur l’efficacité énergétique, le Directeur général des ressources énergétiques, Todéman Flinso Assan, a expliqué aux participants que l’Efficacité énergétique est la satisfaction des besoins énergétiques à moindre coût. Ce qui veut dire que l’on peut avoir une lumière pour satisfaire ses besoins, mais, en allant au-delà de la luminosité nécessaire pour satisfaire ses besoins, c’est faire du gaspillage. Outre cache, l’a évoqué la question d’achat des équipements appropriés. «On n’a pas besoin de la même luminosité à la cuisine, que dans une salle d’étude. Cette différenciation permet donc, d’assurer l’efficacité énergétique, d’avir une meilleure consommation de l’énergie et de payer des factures d’électricité moindre », at-il déclaré. Dans le rang des participants, c’est la satisfaction totale d’avoir participé à cette session de formation qui vient une fois éclairer la lanterne des journalistes sur le vocabulaire et les comportements à avoir appropriés pour assurer l’Efficacité énergétique et ainsi donc leurre de mieux jouer leur rôle d’information à l’endroit des Béninois.

Les autres activités de la 2ème édition de la semaine de l’Energie

Après le lancement de la semaine à Cotonou le lundi 4 avril 2022, le ministre de l’Energie s’est rendu à Porto-Novo pour s’enquérir du bon démarrage des activités de la Semaine de l’Énergie Électrique sur l’esplanade de l’ Assemblée Nationale où plusieurs stands ont été installés. D’ici le mardi 6 avril 2022, une délégation ministérielle fera un Bohicon pour s’assurer de l’efficacité de la semaine dans ces villas du Zou. De cette descente, le ressort que l’initiative a soulevé a été d’engouements auprès des populations qui s’informent et font même des opérations sur-place, notamment avec la Sbee qui a installé un guichet de paiement de facture sur-place. Selon Directeur de cabinet du ministre de l’énergie, c’est extraordinaire ce qui se passe, et le ministre de l’énergie a vu juste en organisant cette 2ème édition après cella de 2019. « Ce que nous avons vu à Bohicon nous confirme qu’il était nécessaire de rééditer cette activité. On aurait pu le faire un peu plus tôt, mais avec la situation sanitaire difficile liée au Covid-19, nous avons plutôt préféré attendre. Maintenance, le moment est venu pour que nous ouvrions à de nouvelles portes aux populations, à toute la population pour expliquer non seulement ce que nous faisons, mais faire ressortir les difficultés que nous rencontrons. De même, c’est l’occasion de mettre une mention particulière sur l’ambition du gouvernement pour le secteur. Ce que nous avons vécu par le passé avec une situation du réseau électrique très déplorable est derrière nous. De gros efforts ont été faits et perdurent de se faire », s’est réjoui Armand Dakéhoun.

(Suite dans la prochaine parution)

Bienvenue Agbassagan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *