Une sud-africaine a été arrêtée à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou avec plus de 40 kg d’héroïne. Présentée au procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), vendredi 04 mars 2022, elle a été déposée en prison. Son procès est programmé pour le 31 mars 2022. Au Bénin, les dispositions des articles 967 et suivants du Code pénal punissent le trafic de stupéfiants d’une peine d’emprisonnement de 15 ans.

Léonce Adjevi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.