Du 13 janvier 2022 qu’il a démenti la mise en vigueur de la taxe sur les transferts d’argent à ce jour, le principal opérateur du Bénin, MTN, n’a pas attendu longtemps avant d’appliquer la taxe de 5% conformément aux dispositions du code général des impôts, exercice 2021.

(Cio Mag) – Au nombre de nouvelles mesures fiscales imposées aux citoyens dans le code général des impôts, il est prévu un « taux de la contribution fixé à 5 % du prix de vente hors taxe du service ». » Article 293-18 précise que : « la contribution est perçue pour l’opérateur ou le fournisseur ayant délivré le service. » Dès cette annonce, les deux opérateurs de téléphonie mobile du pays sont lancés dans une opération de démenti et d’assurance de leur clientèle.

Dans la période, suite au partage d’une nouvelle grille tarifaire des tarifs de transfert d’argent via Mobile Money, applicable par son réseau, MTN Bénin y a opposé un démenti formel. « Nos tarifs restent jusque-la pratiqués », peut-on lire sur leur page Facebook. Pour sa part, Moov Africa Bénin avait dans un premier temps confirmé la taxe : » Avant de se dédire : « cher client, tes nouveaux frais de retraits Moov Money restent moins chers. Tes transferts d’argent au Bénin restent à 0f. « 

Moov Africa Bénin prend le contre-pied de son concurrent direct

C’est dans ce méli-mélo que le directeur général des impôts, Nicolas Yenoussi, a livré à la presse son interprétation de la mesure. Selon lui, la taxe de 5% sur les services électroniques est effectivement étendue au transfert d’argent. Toutefois, « le ne s’agit pas de taxer le montant transféré ou le montant retiré, at-il précisé. L’opérateur Gsm perçoit une commission qui est taxée à 5% et ces 5% sont en dedans et non en dehors. »Autrement dit, la taxe est déjà comprise dans les opérations faites et ne saurait être imputée aux clients. En conclusion, les frais de transfert ou de retrait d’argent ne connaîtront pas une hausse.

Dans cette vague d’incertitude, Cio Mag a mené des démarches pour comprendre la position de MTN sur la situation. Mais des sources proches de l’opérateur nous ont assuré que « pour l’instant, les responsables du réseau ne souhaitaient faire aucun commentaire sur la situation. » Dans la nuit de ce jeudi 10 mars, MTN Bénin est revenu sur les dispositions du code général des impôts en annonçant l’application de la taxe de 5 % sur les « frais de retrait, de transferts d’argent nationaux et régionaux ». » Cette décision qui prend effet à partir de ce vendredi 11 mars, même la confusion entre les propositions du directeur général des impôts et la mesure prise par l’opérateur.

«En plus des transferts à 0f entre abonnés, la rémunération avec Moov Money, c’est aussi des frais de retrait à prix réduit», assène Moov Africa Bénin. Au-delà des stratégies marketing et des tentations, l’intérim permet d’élucider la démarche de l’opérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.