La 35e session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine se tiendra à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 5 au 6 février 2022. A l’issue de ce sommet, Félix Tshisekedi, président de la RDC, cède la présidence tournante au Sénégalais Macky Sall.

Après les incertitudes sur l’organisation de ce sommet, la Commission de l’Union africaine a décidé de convoquer la 35e session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’instance panafricaine du 5 au 6 février. Ce sera le premier sommet en face-à-face depuis le début du Covid-19. Au menu, l’évolution de la transition au Mali.

Dans la foulée de ce sommet, une rencontre a été consacrée au Mali. L’Union africaine a appelé à un retour rapide à l’ordre constitutionnel et démocratique et propose un délai maximum de 16 mois et a approuvé la proposition avancée par l’Algérie.

Outre le dossier malien, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine se pencheront également sur la guerre du Tigré, en Éthiopie, la situation de transition au Tchad et en Guinée Conakry et, plus récemment, le coup d’État au Burkina Faso. .

Dans la foulée de ce sommet, Félix Tshisekedi, président de la RDC, passe le relais au Sénégalais Macky Sall. Immédiatement après cette réunion annuelle des dirigeants africains, un autre sommet conjoint UA-UE se tiendra les 17 et 18 février à Bruxelles sous la présidence du président français Emmanuel Macron.

Ousmane Mahamane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.