Le Gouvernement à travers un communiqué diffusé sur l’ORTM a annoncé ce lundi 16 mai 2022, une tentative de coup d’État que projetait de faire un groupuscule d’officiers et de sous-officiers anti progressistes dans la nuit du 11 au 12 mai 2022 « . Même si pour le moment, les autorités n’ont donné aucun détail sur l’identité des auteurs, des sources sécuritaires affirment qu’une dizaine de soldats ont été arrêtés. Parmi eux, selon plusieurs sources, le colonel Amadou Keïta, colonel du génie militaire et membre du Conseil national. Sur les réseaux sociaux, la grande majorité des internautes condamnent ici cette tentative malheureuse intimant à des sanctions exemplaires contre les éventuels coupables. « Je demande à nos autorités d’organiser un procès public, afin de montrer à l’opinion nationale et internationale les vrais ennemis ! »Peut-on lire dans un des nombreux commentaires sur la question. C’est le sujet de votre Facebookan du jour.

Papus Diop : ces auteurs sont des criminels, ils doivent être sévèrement jugés en tant que tels ! C’est pour un retour en arrière au bénéfice de la France, le Peuple n’acceptera jamais de dissimuler ! Nos autorités doivent redoubler de vigilance, le Peuple aussi !
Moumouni Ouattara : D’accord ! C’est plutôt une bonne nouvelle, parce que ça permet de rester « éveillé » et de renforcer le dispositif sécuritaire autour de la Transition. Et puis, ça fait quelques ennemis identifiés, donc de moins ! Soutien total à la Transition malienne depuis le Burkina Faso !
Barry Gnubii Oumarou : vigilance ! Ils ne vont pas s’arrêter ; la poule aux oeufs d’or ne peut leur filer sous le nez easyment et impunément comme ça! Leurs méthodes sont pour la plupart connues : le coup d’État direct, le coup à la Dadis ou à la Deby, le coup à la Théodoro, le coup à la Gbagbo ou à la Aliendé ou à la Kadhafi ! Que ces traîtres soient raclés comme les plaies de kola jusqu’à ce que toutes leurs relations intérieures et extérieures soient crachées du nez de la bouche et de tous les orifices de leurs corps !
Diakite Mamadou : France et ses partenaires veulent mettre fin au rêve de ces officiers conscients d’avenir du Mali. Mais ils ne vont jamais réussir !
Kevin Fouo : nos frères maliens, vous qui êtes surplace, soyez vigilant, car, nous les autres africains, nous comptons sur vous ; surtout, n’oubliez pas que l’ennemi le plus dangereux est celui de l’intérieur !
Ousseynou Diaïté : la vérité en marche ! Les traîtres africains robotisés à leur propre détriment se verront engloutis et anéantis par leur insouciance de servir les grands prédateurs depuis des siècles qui se voient désormais privés de ses proies !
Boubacar Balde : il faut assassiner l’entourage du président GOITA, et faire un toilettage au sein des hauts gradés de l’armée !
Guy-Martial Mouélé-Moukouangui : les gens là ne vont pas lâcher affaire. Ils ont une seule obsession : tuer ces fiers dirigeants maliens pour éviter une contagion à toute l’Afrique francophone. Le Mali ne doit pas être un exemple à suivre pour les autres « colonies ». Les menaces au président Bazoum sur une quelconque démarche pour signer avec la Russie, en est la preuve.
Force et courage au Mali et à l’Afrique en général.

Yacouba Sogore : il ne faut pas les juger ! J’invite plutôt, les militaires à prendre leur responsabilité ; les politiciens vont tout faire pour déstabiliser la transition.

Rodrigue Akono : je demande à nos autorités de la transition d’organiser un procès public, afin de montrer à l’opinion nationale et internationale les vrais ennemis !

Ed A propos d’Abdourahim : ils doivent être jugés en public ! Et qu’ils nous disent devant tout le monde ; à combien, ils ont vendu l’honneur du Mali et de toute l’Afrique ?
Baptiste Jean : ces traîtres doivent être punis avec rigueur ! Cela montre alors que la France veut maintenir l’Afrique dans la misère totale !
Mokrane Mokrane : il faut être sur ses gardes ! Ce n’est pas bien ! Le ressentiment est grand ! La bête est blessée ! La vengeance par tous les moyens est l’ultime sursaut pour reprendre sa place et améliorer sa santé ! La force de transition sera confrontée à des pièges sur son chemin afin de changer l’histoire, ma les patriotes maliens veilleront à garder le cap ; et renforcent l’indépendance du pays en s’alliant avec des amis sûrs, qui poussent à ce que le pays retrouve sa stabilité. C’est le vœu de chaque Africain digne de ce nom, qui souhaite l’émergence d’une Afrique forte et à l’abri de la manipulation. Vive Assimi Goita, que dieu le tout puissant le guide sur la bonne voie. La voie de l’expansion, de la richesse et de la stabilité du Mali.

Nassar Delali Nassar : je suis du Togo ! Et nous prions fort pour que cette transition se passe bien jusqu’à la fin. Nos frères qui ont collaboré dans l’ombre avec la France devaient être présentés au peuple et au monde entier.
Ils réclament une forte punition. Dommage ! Pendant que nous cherchons à libérer l’Afrique de ces gens-la, certains de nos frères conspirent dans l’ombre avec l’oppresseur.

Aladji Mahaman Ouattara : le ne faut pas avoir pitié de ces traîtres ! Les pires ennemis de l’Afrique ; c’est contre l’Afrique cette tentative et non pas contre le régime à Bamako.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *