Aller au contenu

Arne politique malienne : Zoom sur le prix du très discret Seydou Mamadou Coulibaly

Quelques mois, nous assistons la perce ful Depuisgurante, mais discrète, de l’entrepreneur Seydou Mamadou Coulibaly, le PDG du Groupe CIRA Holding SAS (Ingénierie, Conseils et Recherches appliquées) sur la scène politique malienne. Cet Homme prodige natif de Markala dans la région de Sgou, demeure particulièrement serein maintenant son cap : celui de ne pas rester bras croisés regarder le Mali sombrer.

Une discrétion hors pair

g de 57 ans, Seydou Mamadou Coulibaly, SMC pour ses amis, sacrifie sa discrétion légendaire au nom du relèvement du Mali. Le lancement en avril 2021 du Mouvement Benkan dont il at lu president lunanimit, est parfaite l’illustration de ce qu’on peut considérer comme une faille dans sa rputation d’homme discret. Puisque jusque-l, SMC qu’on peut qualifier d’entrepreneur succs qui na nulle part daign exhiber face ses dtracteurs lassise et laura de son groupe CIRA SAS, le bureau dtudes priv considr par son entourage immdiat comme parmi les trois meilleurs de la sous-rgion ouest- africaine.

Ce bureau d’études, devenu Groupe CIRA Holding SAS, qui a 30 ans en 2021, compte aujourd’hui plus de 1 100 collaborateurs de 16 nationalités différentes. Actuellement présent dans 27 pays en Afrique, le groupe chargé plutôt de la conception des projets routiers que de la construction des routes, réalise un chiffre d’affaires global de plus de 20 milliards de francs CFA, en performance intellectuelles, et soumission dans 30 pays dans les secteurs des infrastructures de transport, de lhydraulique, du btiment, des projets agricoles selon nos informations.

Dans la sous-région ouest-africaine, l’expertise de CIRA SAS a pat plus d’un avec sa participation de grands projets d’infrastructures dont l’un des plus récents est la supervision et le contrôle des travaux du pont page de Foundiougne au Sénégal. Ce CIRA SAS russifié contraste avec la discrétion de son PDG qui, pourtant, a fait ses preuves dans le secteur privé depuis des lustres. Son irrésistible ascension dans le monde des affaires l’avait notamment s’engager dans les instances paritaires, en tant que premier vice-président de l’organisation patronale malienne entre 2015 et 2020.

Du monde des affaires la politique : le Pacte citoyen Benkan

Et comme linsatiable Seydou Mamadou Coulibaly soucieux de voir son pays fusion, ne pourrait parvenir à ses fins en demeurant indéfiniment dans le confort de sa russe personnelle, il a fini par se faire mettre sous les feux des projecteurs avec le mouvement Benkan, Le Pacte Citoyen .

Lanc Mopti en avril 2012, Benkan est une association politique qui rassemble plusieurs acteurs économiques. Il sagit pour ces acteurs ayant uvr sans relche pendant des années pour bailleur conomique du Mali, de prendre en main le destin du pays en y contribuant des recettes innovantes et sadapte au contexte local. Le cas du Président Talon au Bnin qui a russes de placer son pays dans la catégorie des pays revenu intermédiaire en 5 ans, est un exemple leurs yeux.

L’objet de Benkan est de graver rapidement les échelons pour s’imposer dans le paysage politique en tant qu’apporteur de solutions concrètes pour le relèvement durable du Mali. Lorsqu’on dispose du capital économique, on doit sorganiser pour faire prospérer les entreprises génératrices de capitaux, dans un environnement sain ; telle semble être la résolution de ces hommes d’affaires runis au sein de Benkan. La candidature de Seydou Mamadou Coulibaly semble sembler se préciser pour la défense des couleurs de Benkan en 2024. L’homme d’affaires, discipliné et rigoureux, y travaille jour et nuit pour finaliser son projet politique ; lequel projet na pas, selon son entourage, la prétention de changer les choses avec des recettes d’entreprise. Il s’agira plutôt d’un projet axé sur l’amélioration des conditions de vie des Maliens grâce à une meilleure maîtrise du système de gouvernance politique et économique.

Qui est Seydou Mamadou Coulibaly ?

N Markala en 1965, Seydou Mamadou Coulibaly est diplômé en génie civil option hydraulique de l’École nationale des dignitaires (ENI) de Bamako, dont il sort major de sa promotion. En 1990, le devient chef de projets au sein de lONG Plan international, au Burkina Faso ouvre un DESS en aménagements hydro-agricoles. En septembre 1991, le lanceur crée le bureau d’études CIRA avec son ami et associé Assane Diallo.

Seydou Mamadou Coulibaly sera ensuite à l’école polytechnique de Lausanne en Suisse et à l’école nationale d’administration de Québec au Canada en 2006 avec un certificat de formation au GAR ENAP. De 2013 à 2019, est administrateur de 2iE au Burkina Faso. Il est fait Officier de l’Ordre National du Mali en 2015. Il a notamment occupé le poste de Président du Conseil d’Administration (PCA) du Fonds d’Appui la Formation Professionnelle et l’Apprentissage (FAFPA-Mali) de 2015 2017. De 2015 2020 et att 1er Vice – président du Conseil National du Patronat malien (CNPM).

Seydou Mamadou Coulibaly est Président du Mouvement Benkan, Le Pacte Citoyen depuis avril 2021 ce jour.

UN M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *