Dans le cadre des Journées Nationales de Refus de la Corruption, Youth Leadership for Peace and Development avec le soutien de la Haute Autorité de Contrôle de l’Etat et de Lutte contre la Corruption, a organisé une caravane de sensibilisation à Bobo-Dioulasso. C’était le samedi 18 décembre 2021.

C’est sur la base du constat de la corruption endémique dans notre pays que le Leadership des Jeunes pour la Paix et le Développement (LEJEPAD-BF) a voulu organiser cette caravane. Et c’est sous le thème : « Transparence et lutte contre la corruption dans les marchés publics au Burkina Faso : le cas du bâtiment et des travaux publics », que s’est tenue cette caravane. Partie de la commune centrale de Bobo-Dioulasso, en direction du marché central de la ville où une équipe de jeunes a sensibilisé les populations présentes tandis qu’une autre équipe a repris la direction du secteur 11, quartier Nienéta pour sensibiliser les populations. « Le but de cette caravane est d’encourager l’engagement de tous les citoyens dans la lutte contre la corruption. Si nous voulions vivre dans la paix, l’égalité et réserver un avenir radieux à la prochaine génération, chaque citoyen doit être acteur de la lutte contre la corruption », a déclaré Flore Somda, vice-présidente du conseil d’administration de LEJEPAD. -BF. Per Moumouni Zouré , point focal de LEJEPAD-BF à Bobo-Dioulasso, « la corruption est un fléau qui se propage, même au-delà de nos frontières. La lutte contre ce fléau doit être l’affaire de tous. C’est pourquoi, en marge du séminaire qui s’est tenu, nous a démarré cette caravane pour interpeller une fois de plus les populations à dénoncer et à se distinguer de tous les types de corruption. » A noter qu’au cours de cette caravane, les habitants ont été interrogés sur la connaissance du fléau de la corruption et les bonnes réponses ont été récompensées.

Aymeric KANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *