Burkina Faso : à Ouidtenga, l’imbroglio foncier autour de 666 a vendu à 3 sociétés immobilières

« Naaba Koabga, ici a joué l’intermédiaire entre IMMOREX et les propriétaires terriens a répondu en ces termes : « c’est parce que la valeur desdits terrains a connu une augmentation que ces personnes veulent faire un chantage à IMMOREX ». Selon sait version des faits, chaque jeune de la localité veut mener la belle vie alors qu’ils n’ont pas les moyens de le faire. Par conséquent, la vente des terres devient l’activité rémunératrice de chacun. « Chacun se cache pour vendre le terrain déjà vendu à deux ou trois personnes », se révèle-t-il. « 

Sources:

omegamedias.info23/02/22, Conflit foncier à Ouidtenga : la société IMMOREX femmes sait version des faits

lefaso.net24/02/22, Litige foncier à Ouidtenga : Accusée d’accaparer les terres, la société IMMOREX se défend

Veille : Vincent Basserie (SalvaTerra) – Appui technique : Hub Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *