L’Association des maîtres coraniques du Burkina Faso avec des talibés, était le jeudi 14 juillet 2022 au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso. Objectif : rendre le cadre propre.

Après le cimetière route de Banakeledaga, c’est au tour du cimetière municipal de Bobo-Dioulasso de recevoir la visite d’Aboubacar Badini de l’Association des maîtres coraniques du Burkina Faso accompagné de ses talibés. Armé de machettes, l’objectif pour eux est d’assainir en coupant les arbustes et herbes qui poussent entre les tombes, en clair rendre le cimetière propre.

« Il y a beaucoup d’arbustes ici et de l’herbe également. Nous voulons les couper avant qu’ils ne déveennent les grands. Ici nous avons des défunts qui sont entre autres nos frères, nos papas, nos mamans ou même nos enfants. Les voir se reposer entre des tas d’herbes, n’est pas une bonne chose à nos yeux. Voilà pourquoi nous avons décidé d’agir, car un jour nous allons les rejoindre aussi », Affirmez Aboubacar Badini sur les raisons de leur présence dans le cimetière ce jour. Toujours selon lui, depuis qu’ils ont entrepris les travaux de retraite, ils n’ont pas reçu de soutien, mais cela n’est pas important pour eux.

« Nous avons fait trois activités de netyage au cimetière route de Banakeledage. Ici également nous avons fait quelque tour. Jusque-la nous n’avons reçu aucun soutien, mais cela n’est pas trop important pour nous. Le plus important est que nous puissions accomplir nos actions de bonne volonté », va-t-il conclut.

Aymeric KANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.