Etat d’avancement des conflits communautaires au Burkina Faso : les conflits fonciers sont les plus cités

« Les conflits les plus cités par les enquêtés sont les conflits fonciers avec une fréquence de 86%, suivis des conflits entre agriculteurs/bergers, avec une fréquence de 72%, les conflits liés au chef traditionnel avec 47%. Les conflits faiblement cités sont les conflits intra-religieux avec une fréquence de 7% et les conflits inter-ethniques avec une fréquence de 12%. « 

Sources:

lefaso.net, 01/06/22, Conflits municipaux au Burkina : Hauts-Bassins, Centre-Nord et Boucle du Mouhoun en tête de liste

Commodafrique, 01/07/22, Conflits paysans/bergers et fonciers, premières sources de violence au Burkina

Suivi : Vincent Basserie (SalvaTerra) – Appui technique : Hub Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.